Bon, vous le savez que j’aime tricoter, non ? Cela me détend, m’aide à réfléchir, à me concentrer. Et me permet de faire parfois des cadeaux.
Cette pelote de laine-ci, chatoyante et douce, contient en promesse une écharpe ample et souple qui va accompagner cet hiver l’une de mes filles. Mais il y a encore de quoi faire, c’est vrai.
Je me sens p
arfois comme cette boule de laine, pleine d’espoirs, de possibilités et d’envies. Reste à les mettre en œuvre, même les jours où je resterais bien volontiers lovée en boule moi aussi, bien au chaud. Reste à les déployer en moi et autour de moi, ces espoirs et ces possibilités.
La laine de nos vies nous est donnée, c’est une promesse, une exigence et une liberté extraordinaires. Et Dieu nous donne le courage et l’intelligence pour que nous puissions mettre en œuvre, mettre en forme cette laine-là, à sa lumière vivante et chatoyante et pour que nous soyons doux et chaleureux pour nos prochains !


Sophie Mermod-Gilliéron,
Pasteur